RSS

Première partie – Chapitre 18 – Les Jésuites

02 Fév

LA SOCIÉTÉ DE JÉSUS  

Voici ce que nous pouvons lire en introduction à l’édition anglaise du livre d’ Edmond Paris,  L’Histoire Secrète des Jésuites.(1)

L’INTRODUCTION DU DR. RIVERA 

« Les hommes les plus dangereux sont ceux qui apparaissent très religieux, surtout quand ils sont organisés et en position d’autorité. Ils ont le profond respect des personnes qui sont ignorantes du forcing impie qu’ils font dans les coulisses pour acquérir le pouvoir. 

Ces religieux, qui prétendent aimer Dieu, auront recours au meurtre, à inciter la révolution et les guerres pour faire avancer leur cause, si nécessaire. Ils sont malins, intelligents, de polis politiciens religieux qui vivent dans un monde ténébreux de secrets, d’intrigues, de fausse sainteté. » 

L’homme, Edmond Paris 

« En exposant un tel complot, il a mis sa vie en jeu.. Edmond Paris ne m’a jamais vu, mais je le connaissais sans l’avoir rencontré personnellement, quand moi, avec d’autres jésuites sous serment, avons été briefés sur les noms d’institutions et d’individus en Europe qui mettaient en danger les objectifs de l’institution catholique romaine. Son nom nous fut donné. »

« Les travaux d’Edmond Paris mirent en action notre engagement sous serment, à savoir: 1) le détruire; 2) détruire sa réputation y compris sa famille; 3) détruire son travail.  » 

Dr. Rivera, ex- Jésuite

« Les Jésuites secrètement et continuellement travaillent à atteindre deux objectifs majeurs pour l’Institution Catholique Romaine: 1. le Pouvoir Politique Universel et 2.Une Eglise universelle dans l’accomplissement des prophéties de l’Apocalypse 6, 13, 17 et 18 ». (2)

Les Jésuites sont les espions et l’escouade d’assassins pour le compte de l’Église catholique. Les gens qui croient que cette institution est soit « religieuse », soit « spirituelle »se trompent lourdement. Elle a toujours été politique, et à tous égards. Il s’agit d’un front politique qui fonctionne pour contrôler les gens en utilisant de nombreux personnages fictifs et des cérémonies religieuses volées aux religions antérieures partout dans le monde. L’Eglise catholique n’a que faire de la séparation de l’Église et de l’État puisqu’elle travaille continuellement et impitoyablement pour la domination du monde et par tous les moyens possibles. Cette institution a été fondée sur le meurtre de masse, la torture, l’extorsion, le crime organisé, le mensonge afin de priver l’humanité d’une vraie spiritualité.

On entend souvent parler d’un « Pape Noir »: encore une histoire pour détourner la responsabilité du pape catholique et son clan de criminels. En vérité, ils emploient le concept de l’hégélianisme contrôlant les  opposants pour avoir une autorité totale. C’est un peu comme si quelqu’un qui travaille pour une institution défendant l’usage illégal de drogues, exploitait en coulisses un réseau de contrebande de ces mêmes drogues.

L’Eglise catholique qui se revendique comme une institution catholique de bienfaisance, contrôle et exécute en secret des activités criminelles organisées. C’est bien la marque du fonctionnement juif que l’on retrouve là basée sur l’imposture, le mensonge et le double jeu.

Les protestants ne sont que trop contents de pouvoir condamner les catholiques en déterrant des horreurs sur eux. Ce qui permet de renvoyer la faute sur l’autre et évite d’avoir à remettre en cause le fondement même de leurs croyances communes, juives.

Ignace de Loyola fut le fondateur des Jésuites. La Réforme protestante avait fait de sérieux dommages au contrôle incontesté de l’Église catholique au moment où il entra en scène. Il arriva à la conclusion que la seule manière pour l’Eglise catholique de reprendre le contrôle qu’elle avait perdu était d’imposer les canons et les doctrines sur le pouvoir temporel du pape et non de détruire seulement des vies comme l’Inquisition l’avait fait mais plutôt d’infiltrer secrètement tous les domaines de la vie.

« La constitution de la Compagnie de Jésus fut enfin rédigé et approuvé à Rome par Paul III, en 1540, et les Jésuites se mirent à la disposition du pape, lui promettant obéissance inconditionnelle. » (3)

Ignace de Loyola était plus conscient que tout autre leader catholique qui l’avaient précédé que la meilleure façon de contrôler un homme était de contrôler son esprit. « Nous le saturons de forces spirituelles qu’il trouvera très difficile à éliminer par la suite »« …. des forces plus durables que tous les meilleurs principes et doctrines, ces forces peuvent remonter à la surface, parfois après des années sans même les avoir mentionné, et sont si impérieuses que la volonté se trouve incapable de s’y opposer et doit suivre leur impulsion irrésistible ». (4)

Il ne faut pas oublier que l’Eglise catholique possède la plupart des connaissances ésotériques après des siècles de confiscation, de pillage et de retrait systématique de la population gentille. Les Jésuites ont utilisé ces connaissances au détriment de l’humanité. À l’insu de beaucoup,  les Jésuites ont infiltré tous les pays même s’ils furent aussi expulsés par nombre d’entre eux. Par le sacrement catholique de la confession, ils prirent néanmoins le contrôle des Rois et des Reines, des princes et de la noblesse et eurent même des postes politiques importants.

« A chaque fois qu’un pays était infesté de Jésuites, ils réussirent à prendre le contrôle. Cela se fit par infiltration. Peu de temps après, les autorités commençaient à les consulter sur des questions importantes, des dons importants commencèrent à affluer et en peu de temps, ils occupèrent toutes les écoles , les chaires de la plupart des églises et les confessionnaux de toutes les personnes de haut rang. » (5)

« Le public n’est quasiment pas conscient de l’écrasante responsabilité portée par le Vatican et ses Jésuites dans le déclenchement des deux guerres mondiales, une situation qui peut s’expliquer en partie par les gigantesque finances la disposition du Vatican et de ses Jésuites, leur donnant pouvoir dans tant de  sphères, surtout depuis le dernier conflit. » (6)

« Aucun Etat ne souffrit autant que la Pologne sous la domination des Jésuites. Et dans aucun autre pays mis à part le Portugal, les Jésuites furent aussi puissants. Alors que la Pologne était menée à la ruine, le nombre d’établissements et d’écoles jésuites se multipliait si vite que le général fit de la Pologne une congrégation spéciale en 1751. »(7)

Les enseignements d’Extrême-Orient furent corrompus avec l’arrivée et l’infestation des Jésuites. Le jésuite Robert de Nobile s’installa en Inde pour convertir les masses au catholicisme. Fidèle à la nature du jésuite, il infiltra la caste sacerdotale brahmane (toujours le même attrait pour la classe dirigeante). « Il acquit les vêtements, les habitudes et le mode de vie des brahmanes, mélangea leurs rites avec les chrétiens, tout cela avec l’approbation du pape Grégoire XV. Il convertit plus de 250.000 Hindous. » (8)

Il est plus que probable que c’est de là que viennent les enseignements corrompus du Nouvel Age, avec karma et cie, les nouveaux enseignements christiques via les anges qui sont en fait les véritables ennemis de l’humanité avec leur voix mielleuse et leurs méthodes pédagogiques basées sur toujours plus de culpabilité et des enseignements corrompus qui donnent les effets inverses de ceux énoncés.    

Il faut surtout voir que le Nouvel-Age, grâce à son pot-pourri de tous les enseignements, croyances du monde commence depuis les années 70 à préparer la religion universelle sous contrôle juif. 

Il devient vital de comprendre que les Juifs contrôlent toute notre société. Aussi lorsqu’un mouvement dure et prend de l’ampleur, vous pouvez être sûr qu’IL sert l’objectif juif. 

D’ailleurs en France, la société qui distribue la quasi totalité des livres new age est juive, gérée par des Juifs ! Et le Nouvel Age rapporte gros, très gros !   

« En Amérique du Sud, ils conquirent les autochtones qui furent ensuite contraints de vivre sous le catholicisme. Les jésuites les surveillent … »« …et punissent la plus petite erreur … Le fouet, le jeûne, la prison, le pilori sur la place publique, la pénitence publique à l’église sont les châtiments qu’ils utilisent. » Le coupable revêtu des habits de pénitent est emmené à l’église où il avouait sa faute. Puis il était fouetté sur la place publique selon le code pénal ….. Le coupable, après avoir été puni, baisait la main de celui qui l’avait frappé, en disant: ‘Que Dieu vous récompense de m’avoir libéré, par cette punition légère, de la  peine éternelle qui me menaçait.’ (9)

« Nous composerons des poèmes, mais puissent être nos poètes chrétiens et non païens qui invoquent des Muses, des oréades, des naïades,  des néréides, Calliope, Apollo, etc …et autres Dieux et Déesses. De plus, si ces derniers doivent être mentionnés, que ce soit pour les caricaturer, car ce sont des démons. »(10)

« L’Eglise catholique faisait partie des plus riches propriétaires terriens en Afrique du Nord. Au Mexique, ils possédaient des mines d’argent et des raffineries de sucre, au Paraguay, des plantations de thé et de cacao, des fabriques de tapis et avait le contrôle sur l’approvisionnement alimentaire comme elle  possédait des bovins et ‘exportait 80.000 mules par an’. »

« Et pour réaliser un bénéfice encore plus grand, les révérends pères n’hésitaient pas à frauder le trésor de l’État, comme dans l’histoire bien connue des boîtes soi-disant de chocolats déchargées à Cadix, qui étaient remplies de poudre d’or. »11

« Le 7 janvier 1960, à Rome, eut lieu une conférence au sommet destinée à apporter une co-existence pacifique entre les soviétiques et le bloc de l’Est et l’Ouest. Aux Etats-Unis, le cardinal Spellman (dont on voit de nombreuses photos dans les magazines et les journaux posant à côté d’importants dirigeants du monde) exhorta les Catholiques à se montrer ouvertement hostiles envers M. Khrouchtchev, lorsqu’il  visitait les États-Unis où il était invité. Le Cardinal Ottaviani, secrétaire du Saint-Siège prononça un discours des plus véhéments à la basilique de ‘Sainte-Marie-Majeure’ contre les Soviétiques et les puissances occidentales qui étaient impliquées dans le projet de paix. » 12

On pourrait bien se demander quels objectifs motivent les guerres quand une institution comme l’Église catholique cherche la domination mondiale. Et pourtant, la guerre, par les dévastations créées, est ce qui modifie le plus en profondeur le cours de la vie humaine en oeuvrant à une domination totale.

Les deux puissances belligérantes sont aidées et financées par ceux dont l’unique but est le contrôle de la planète et l’asservissement de l’humanité.

À la fin de la guerre, tous les pays impliqués sont endettés auprès des banques internationales dont certaines sont détenues et exploitées par le Vatican. Il n’est pas question, ici, d’ignorer ceux qui travaillent aux mêmes objectifs mais plutôt de prendre conscience qu’ils se servent tous les uns des autres pour atteindre leurs objectifs communs, tout en se méprisant cordialement, chacun cherchant la destruction de l’autre. Si l’objectif est atteint, le gagnant rafle la mise.

Ce qui est dramatique, c’est que ceux qui, Protestants, dénoncent des faits véritables et indiscutables sur les Catholiques, comme par exemple l’auteur de Vatican Assassins, ne sont pas conscients qu’eux-mêmes sont trompés dans cette tactique d’où personne ne sort gagnant, sauf les Juifs.

Ils courent d’une secte à l’autre, d’un bras armé à l’autre, ne voyant pas qu’ils sont enferrés dans la même illusion, la Bible. Bien sûr que ces pages sont une véritable bombe, une vraie révélation sur la corruption qui règne à l’intérieur de l’Eglise avec ses hommes de main que sont les Jésuites. Mais le Cardinal Spellman comme bien d’autres sont Juifs. Voilà comment les juifs font marcher l’entier système de l’intérieur prônant la haine, organisant le crime avec sur le devant de la scène les Gentils, même si la plupart des papes ont du sang juif qui coule dans leurs veines puisque l’on sait qu’un mère juive équivaut à être 100 % juif puisque c’est elle qui, détenant le gène récessif, le transmet à sa progéniture.

N’oubliez jamais que les Juifs jouent des deux côtés à la fois et que lorsque le Christianisme se montre violemment opposé au Judaisme et prétend être son  ennemi, il n’en est rien. Ce n’est que du cinéma et une pure imposture.

Les multiples preuves sont écrites noir sur blanc dans la Bible où il n’y en a que pour les Juifs et Israel.

Comme je l’ai déjà expliqué, le but est de diviser sur tous les fronts, de monter les uns contre les autres dans tous les domaines afin que les goys ne soient jamais solidaires les uns des autres, jamais. Beaucoup se sont fait avoir par l’appât du gain mais au bout du compte et du combat, ils seront perdants.

Il y a toujours un Juif à l’origine de la naissance d’un nouveau concept, qu’il soit religieux, politique, idéologique ou autre. Le Juif utilise toujours très intelligemment les différences sincères de points de vue des Gentils qui sont tous différents par nature. Il l’intégre à sa stratégie et à partir de là, naît un nouveau mouvement, une nouvelle congrégation, une nouvelle institution. Souvent de nombreux Juifs se convertissent au nouveau bras armé qu’ils ont créé pour en surveiller l’évolution et les manoeuvrer de l’intérieur comme ce fut le cas pour le Cardinal Francis Spellman.

Pour preuve flagrante, il suffit de regarder la Bible ; presque chaque page comporte le mot Juif ou Israël, toujours dépeint de la manière la plus éclatante tandis que les Gentils sont avilis. La Bible, du début à la fin, est une histoire fictive du peuple juif, les patriarches, comme Abraham, un anagramme de Brahma (volé comme tout le reste). Abraham, patriarche de la race juive est un puissant message subliminal, anagramme de Brahma, issu de la caste dirigeante des grands prêtres de l’Inde, autrement dit les Juifs deviennent la caste dirigeante des nations, alors que les Gentils mènent leurs guerres et sont des moutons bons pour l’abattoir.

Références 

1- The Secret History of the Jesuits (Edition anglaise) – L’Histoire secrète des Jésuites par Edmond Paris

2- Vatican Assassins – Wounded in the House of My Friends  by Eric Jon Phelps

3 – ibid p 23

4 – ibid p 21

5 – ibid p 38

6 – ibid p 9

7 – ibid p 41

8 – ibid p 50 -51

9 – ibid p 56-57

10 – ibid p 62

11 – ibid p 68

 
 

Étiquettes : , , , , ,

Les commentaires sont fermés.