RSS

Deuxième partie – Chapitre 5 – Ancienne Égypte Polythéiste – Hébreux, Israélites, Juifs, Israëlites, Monothéistes

12 Fév

ou Comment comparer l’incomparable     

Avant de rentrer dans l’étude spirituelle de l’Ancienne Egypte et des Egyptiens/polythéistes que les Juifs osent traiter de barbares et sauvages et de commettre des abominations,  je souhaite vous faire faire, en images, un petit tour de ces deux cultures, là vôtre à vous Gentils, et celle des Juifs dont je suis issue.  

Parce que souvent les images parlent mieux que 1000 discours !  

Paysage typique de la Haute - Egypte : Assouan et l'île Éléphantine Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Colonnes du Temple -Djezer-Saqqara Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Pyramide à degrés dans l'enceinte de Djezer - Saqqara Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Détail du mur aux cobras - Djezer - Saqqara Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Le Sphinx de Guizeh Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

La Chapelle Blanche de Sésostris 1er - Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Intérieur de la chapelle - Dieu Min Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Piliers de granit au centre du Temple d'Amon à Karnak Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Temple de la reine Hatchepsout devant la falaise de Deir el Bahari

Les colonnes protodoriques de la chapelle d'Anubis au nord du temple d'Hatchepsout Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Allée des Sphinx à tête de bélier symbolisant Amon à l'entrée du grand temple de Karnak Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

le Temple d'Abou Simbel - Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Karnak et Louxor Splendeurs de l'Ancienne Egypte, Editions Atlas

Dendéra - superbe mammisi

Scène de pêche au harpon dans les marais du Delta Relevé d'une tombe polychrome - Les Pharaons Bâtisseurs - Henri Stierlin

Image de la Vache céleste aux cornes en forme de lyre Les Pharaons Bâtisseurs - Henri Stierlin

Triade de Mykérinus - Musée du Caire Les Pharaons Bâtisseurs - Henri Stierlin

Scène de la vie rurale dans une tombe de l'Ancien Empire à Saqqara Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Bas-relief du mastaba de Houti provenant de Saqqara Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Pharaon Aménophis 1er portant la barbe postiche et le nemès Les Pharaons Bâtisseurs - Henri Stierlin

Scène montrant Anubis s'occupant d'une momie - Ippolito Rosellini Les Pharaons Bâtisseurs

Scène de psychostasie dessinée sur un papyrus du Livre des Morts Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

La belle Hathor - Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Tombe de Séthi 1er- le pharaon condit par Horus devant Osiris Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Une scène de la superbe tombe de Ramsès III, relevée par Rosellini - Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Nefertiti et une de ses filles honorent le Disque - Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Escalier pour accèder aux toitures d'Edfou - Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Salle hypostyle - Temple d'Isis à Philae - Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Temple d'Isis à Philae -Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Première salle du Temple d'Horus -Edfou - Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Séthi Ier faisant des libations au moyen d'une aiguière d'or à bec verseur - Les Pharaons Bâtisseurs, Henri Stierlin

Je vais m’arrêter là mais il y aurait encore des dizaines d’images-preuves à poster.

Passons maintenant à la culture juive, israélite, hébraïque (tous ces termes reviennent à parler de la même chose), monothéiste.

Je rappelle que lorsque, il y a environ 3600 ans, le choc frontal eut lieu entre ces deux civilisations ou plutôt ces deux univers, n’existaient ni le Christianisme ni l’Islam qui furent créés ensuite par les Juifs comme outils religieux d’asservissement des corps et des esprits Gentils. 

Se référer aux chapitres sur le dieu des Juifs et la Religion

 

Par conséquent de la même manière que j’ai illustré les réalisations des Egyptiens qui s’étendent sur plusieurs millénaires, je vais tenter de faire la même chose avec les Hébreux, les Israélites, les Juifs  !  

 

Si toutes les images que j’ai postées sur l’Ancienne Egypte, sont des photos d’oeuvres physiquement visibles, donc incontestables, donc qu’il n’est nul besoin de prouver, il n’en est pas de même pour les Hébreux dont IL N’Y AUCUNE PREUVE PHYSIQUE ATTESTANT DU DÉBUT DE LEUR HISTOIRE TERRESTRE TELLE QUE COMPTÉE DANS LA BIBLE. 

Ce point est capital : je répète AUCUNE PREUVE !                  

Abraham est le personnage fondamental de la bible et plus généralement des peuples sémitiques. Il est considéré comme l’ancêtre des peuples hébreu et arabe, père du Judaisme, patriarche du christianisme et prophète de l’Islam ainsi que de la religion primitive des Hébreux et des Arabes.

L’histoire d’Abraham est racontée dans la Genèse et dans le Coran.

Quand la bible était vue comme un récit historique, on datait cette époque environ 1800 ans avant notre ère………

La conclusion des études scientifiques est la non-historicité d’Abraham, personnage biblique, qui n’est donc pas un personnage historique.

(données wikipédia)

Néanmoins, il existe un tombeau des patriarches !

Moïse  

Pour le monothéisme juif et chrétien, Moïse est à la fois l’auteur et le principal personnage de la bible hébraïque (son rôle prophétique est aussi reconnu dans l’Islam, religion dans laquelle Moïse est élevé au rang de prophète majeur et est considéré comme l’un des messagers.

On lui attribue d’avoir, sous l’inspiration divine, écrit le pentateuque, les cinq premiers livres de la bible (la genèse, l’exode, le lévitique, le livre des nombres et le deutéronome) et d’y avoir raconté sa propre histoire, celle des patriarches et celle du peuple d’Israël.

Les archéologues, philologues et autres scientifiques spécialistes de la Bible et des lieux bibliques considèrent, dans leur très grande majorité, depuis la fin du XXe siècle qu’il s’agit d’un personnage légendaire. 

(données Wikipédia)

Effectivement le bien pratique et polyvalent personnage de Moïse issu de l’imagination des scribes hébreux, qui se sont inspirés de l’histoire et des héros Gentils, prend l’eau de toutes parts.

La Vérité plus puissante que les mensonges finalement est en train de faire craquer la carapace des mensonges, d’impostures et autres manigances et manipulations en tout genre dont les Juifs sont les maîtres et dans laquelle ils ont emprisonné l’humanité.     

 

Le Premier Temple ou le Temple de Salomon  

Nous n’avons aucune donnée archéologique sur le Temple de Salomon. Le nom même du roi Salomon n’apparaît nulle part, à l’époque archéologique, dans les documents du Proche-Orient.

(wikipédia)

Il faut savoir que le temple de Salomon est une allégorie et le thème sous-jacent de la bible judéo-chrétienne  qui est, comme je l’ai déjà évoqué, un très puissant outil subliminal de soumission des populations gentilles aux juifs utilisant leur énergie psychique, renforcée par la magie et les pouvoirs occultes.

Le Second Temple était le Temple de Jérusalem. 

Là encore les informations que nous avons viennent de la bible.

Néanmoins, il est rapporté qu’Hérode le Grand entreprit une rénovation massive ainsi qu’une extension dudit temple.

Le Mur occidental connu désormais sous le nom de Mur des Lamentations ne constitue qu’une partie du mur de soutènement conçu pour contenir une énorme esplanade artificielle, appelée l’esplanade du Temple pour les Juifs, l’esplanade des Mosquées pour les Musulmans. Cette esplanade est située sur le  Mont du Temple qui aurait abrité le Second Temple.

Ensuite nous avons une longue, très longue période pendant laquelle, il n’y aucune réalisation juive concrète puisqu’ils oeuvrèrent dans les réalisations de l’esprit en créant toutes sortes d’outils de manipulation des corps et des esprits goys qu’ils volèrent et pillèrent tant et plus.

Et nous arrivons à l’époque contemporaine où après avoir bien travaillé, bien infiltré les nations gentilles grâce à leur vie en diaspora, après avoir utilisé jusqu’à plus soif leur magie noire kabbalistique d’une part et leur état de fausses victimes d’autre part, nous avons

LA CRÉATION DE L’ÉTAT D’ISRAEL sur les terres volées aux Palestiniens.  

 

 

En 1953 était créé à Jérusalem, le premier mémorial en mémoire des victimes juives de la Shoah perpétrée par les Nazis pendant la Seconde Guerre Mondiale : Yad Vashem.

« Et je leur donnerai dans ma maison et dans mes murs un mémorial (Yad) et un nom (Shem) qui ne seront pas effacés » Isaie 56 : 5

L’École internationale d’études de la Shoah a intégré un bâtiment neuf où il y a plus de 17 salles de classes, un centre multimédia, un espace d’exposition. Lors des 6e rencontres Internationales d’études de la Shoah plus de 700 éducateurs de 52 pays se sont rassemblés.

Selon wikipédia qui nous l’avons vu prend soin de défendre les positions israéliennes, ce mur appelé faussement barrière de séparation israélienne est construit depuis 2002 pour protéger la population israélienne des terroristes palestiniens.

Et oui ! encore une fois, ce sont les Palestiniens qui sont les terroristes et les Juifs qui ont besoin de se protéger.

La vérité est tout autre.

Israël, siège du futur gouvernement mondial ou plutôt de la dictature planétaire est en train de faire de ce territoire le mirador du monde et par conséquent a nécessité de protéger sa future forteresse.

Malheureusement, comme vous avez pu le constater, les Juifs ne savent pas construire. Ils ne savent rien créer par eux-mêmes. Ce sont des parasites qui ne savent que manipuler pour s’agripper sur leurs hôtes afin de les voler, les piller, et désormais les priver de toute substance de vie.

La vie n’a aucune valeur à leurs yeux et encore moins celle d’un Gentil.

Maintenant que nous avons fait le tour, nous allons, si vous voulez bien me suivre, changer d’ambiance,  retourner en Egypte parler de vos potentiels divins !

 
Poster un commentaire

Publié par le 12 février 2012 dans Deuxième Partie, Mon Livre

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Les commentaires sont fermés.